Sep 7, 2011

Posted by in Activités, Estime de soi | Commentaires fermés sur Comment conquérir vos peurs

Comment conquérir vos peurs

peurVous vous êtes senti quelquefois dépassé à cause de la peur – à un point tel que cela vous a empêché de faire quelque chose que vous vouliez faire? Aussi incroyable que cela puisse paraitre, ceci est un problème courant pour beaucoup de personnes.

La peur a le pouvoir de vous empêcher de prendre des risques, de suivre vos rêves ou d’avoir du succès dans toutes les choses que vous essayez de faire. Si vous permettez qu’elle vous contrôle la plupart du temps, la peur peut éventuellement diminuer votre qualité de vie et vous maintenir isolé dans une prison d’inactivité.

Ce que la majorité des gens ne réalisent pas, c’est que la peur n’est qu’une réponse conditionnée. C’est une réaction naturelle à la panique ou à une situation inconnue. Malgré le fait qu’elle agit de manière presque automatique, il y a des choses que vous pouvez faire pour la vaincre.

1) Révisez vos expectatives.

Une des choses qui nourrit régulièrement la peur c’est d’avoir constamment des expectatives négatives. Vous vous trouvez souvent en train d’apréhender le pire dans chaque situation? Vous vous inquiétez obstinément pour les choses qui pourraient mal tourner? Plutôt que vous concentrer sur vos forces et vos capacités?

Si vous faites un effort consciencieux d’espérer le meilleur, en regardant le côté positif de chaque situation et en vous souvenant que vous pouvez gérer les situations plus que vous ne le pensez, vous vous retrouverez avec moins de peurs à contrôler. Même si des sentiments de peur apparaissent dans votre tête, vous serez encore capable de les maintenir en perspective et de faire un bilan grâce à votre confiance intérieure.

2) Discréditez vos peurs.

Des experts vous diront que la majorité des choses que vous craignez ne vont jamais se produire de toute façon. Même si cela est vrai, cela ne ressemble surement pas à ce que vous expérimentez avec vos peurs!  Cependant, si vous regardez attentivement vos peurs quand elles arrivent, vous serez au moins capable de les diminuer un peu.

Par exemple, si vous avez peur de parler en public et que votre patron vous demande de faire une présentation au travail, vous pouvez sentir que votre vie (et peut-être vos possibilités de survie) sont en danger. Vous pouvez craindre d’être renvoyé ou avoir peur de perdre le respect de vos collègues de travail si vous ne faites pas bonne impression.

Mais, quelle est la possibilité qu’une de ces choses arrive? La plupart du temps: elle est nulle. Alors, plutôt que de vous inquiéter sur la « possibilité » que vous ne fassiez pas une bonne présentation, vous pouvez faire une section de remue méninges sur les façons de vous aider à améliorer votre performance, comme se préparer à l’avance, pratiquer votre discours devant vos amis ou parents, écrire des notes pour vous aider à vous souvenir des points importants, et ainsi de suite.

3) Faites ce que vous craignez faire.

Quand vous vous souvenez que la peur est simplement un sentiment, alors, la peur perd beaucoup de son pouvoir. Elle ne peut pas vous blesser, et sauf dans des situations de vrai danger pour votre personne, vous pouvez choisir de l’ignorer et de continuer votre chemin.

Si vous analysez le pour et le contre dans chaque situation, vous pouvez décider que la possibilité des conséquences négatives est minimale, alors il n’y a rien pour vous empêcher d’ignorer vos peurs et de progresser vers l’avant! Ceci sera à déterminer pour vous cas par cas, bien sur. Le but n’est pas de devenir téméraire avec la prise de décisions, mais de vous redonner le pouvoir de savoir quand la peur est inutile et facile a vaincre.

Crédits:

Image: graur razvan ionut / FreeDigitalPhotos.net

Comments are closed.